Quand les insectes s’invitent dans votre jardin !

Sans que nous ne nous en rendions compte, la microfaune participe au bon équilibre de notre environnement. Ce milieu, comme la plupart des écosystèmes nécessite une protection à part entière que nous pouvons commencer à petite échelle. C’est justement ce que nous proposons en commençant à les accueillir dans nos jardins et autres espaces verts. Comment faciliter la survie des insectes dans notre jardin ? Quelques aménagements bien pensés ainsi que la mise en avant de certaines plantes peuvent déjà nous aider à sauvegarder cette micro-biodiversité !

L’herbe folle : principal habitat des insectes

Si ce n’est pas toujours esthétique, sachez que la présence d’un parterre d’herbe folle dans votre jardin constitue un premier logement pour les insectes. Papillons, chenilles, coccinelle en sont les principaux résidents. Afin de les sauvegarder au mieux et en faciliter la protection, il est notamment conseillé d’avoir un parterre de séneçon, d’euphorbes, de bryone ou encore de cardamine des prés. Lors de l’entretien de votre espace vert, veillez toujours à garder une petite parcelle de terrain présentant ce type d’herbe folle.

Quelques aménagements pour la survie des insectes

Il n’y a pas que la culture de certaines plantes qui peuvent vous aider à la protection des insectes. En effet, il existe des aménagements que l’on peut réaliser dans son espace vert pour que ce dernier devienne aussi accueillant que possible. Parmi les installations sur lesquels vous pourrez travailler, il y a par exemple :

Le muret ou la haie

Le muret est autant bénéfique pour les abeilles qui l’utilisent pour créer une ruche que les mulots qui y stockent leur nourriture. Les modèles les plus hauts pourront même accueillir des oiseaux tels que le rouge-gorge. Au lieu de la haie traditionnelle, vous pouvez également privilégier les aménagements à l’aide de saules, d’églantiers, ou encore de prunelier par exemple. Ces dernières sont réputées pour leur côté esthétique mais aussi pour constituer une bonne source d’alimentation pour les insectes pollinisateurs.

Les nichoirs et la disposition des bois

Lors de l’entretien de votre jardin, n’oubliez pas de disposer des nichoirs dans certains espaces. Ces derniers serviront de refuge aux insectes qui en ont besoin. Ils peuvent à la fois abriter des oiseaux et des petits insectes en fonction de leur construction. Il en est de même pour la disposition des bois que l’on conseille de former en tas pour faciliter le passage de certains animaux. Les hérissons comme les abeilles solitaires pourront ainsi facilement circuler dans le jardin.

Photos : unimedias.fr, jardiner-autrement.fr

Vidéos : youtube.com

Merci de partager si l'article vous a plu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *