Astuces pour avoir de belles tomates

La création d’un potager peut se faire n’importe où, que vous ayez un petit ou un grand espace. Cela vous permettra d’avoir vos propres légumes et fruits, en plus d’embellir votre extérieur. Les tomates font partie des plus faciles à cultiver c’est pourquoi il est recommandé de les privilégier pour commencer à jardiner. Vous souhaitez obtenir des tomates bien rondes et savoureuses lors de la cueillette ? Voici quelques idées que vous devrez prendre en compte pour une culture réussie de tomate.

Aménagez votre jardin de la bonne manière

Quelle que soit le type de plantation que vous espérez faire, l’aménagement est un point à ne pas négliger. Il ne faut pas oublier que comme toutes les plantes, les tomates ont besoin d’espace pour se développer et éviter la prolifération d’éventuelles maladies. Lors du semis, vous devrez alors penser à laisser un espace suffisant entre les grains afin qu’elles puissent croître de la bonne manière par la suite. Les professionnels préconisent un espacement de 60cm environs entre chaque plant. Pensez également à créer un abri pour vos tomates afin de les protéger d’une forte exposition à l’eau et à certains insectes. Vous pouvez utilisez du plastique perforé ou une serre pour ce faire. Cela est d’autant plus important car les plants de tomates sont fragiles et qu’ils nécessitent une protection particulière.

Les étapes d’entretien des tomates

Pour obtenir de jolies tomates, il faut également faire attention à l’entretien de sa culture. Ces plantes sont souvent fragiles, aussi elles nécessitent de prendre certaines précautions. Pour ne citer que quelques-unes des étapes d’entretien auxquelles il faut faire attention, il y a par exemple :

L’arrosage

L’arrosage favorise activement la pousse des plants. En ce qui concerne les tomates, cette étape d’entretien doit se faire avec précaution car trop ou peu d’eau risque de nuire à la croissance de la plante. L’arrosage doit être réalisé directement au niveau du pied du plant. Cela permet d’apporter l’humidité nécessaire à la plante sans pour autant la soumettre à une trop forte exposition. Il faudra éviter de mouiller les feuilles par contre. Cela limite le risque de prolifération de maladies telles que le mildiou. En cas de doute, les professionnels recommandent l’utilisation d’arrosoir goutte à goutte qui sera particulièrement adapté pour n’apporter de l’humidité qu’au niveau des pieds de la plante.

La taille

La taille peut être envisagée en fonction de la croissance de votre plant de tomate. Si les feuilles sont assez petites et ne prennent que peu d’espace, il n’y a pas de raison de les entretenir. Dans le cas où elles se développent trop rapidement et qu’elles arrivent jusqu’à toucher le sol par contre, il faudra envisager à les tailler. Les plants de tomates cerise et cocktails sont généralement petits. Vous n’aurez donc pas d’entretien particulier à faire pour leur feuille. Pour les autres variétés, tout dépendra de la croissance. Le plus important est de surveiller vos plants régulièrement et vous assurer que les feuilles ne touchent jamais le sol sous peine de les rendre malades.

Choisir le bon sol

Comme pour toute plantation, il faudra veiller à ce que le sol pour votre culture de tomate soit de bonne qualité. Le drainage est une étape essentielle pour que ce dernier soit bien riche et adapté aux besoins des graines. Les professionnels conseillent généralement de déposer de la pouzzolane à 20 centimètres sous les plants. Si vous utilisez un bac de plantation, il suffit de le déposer au fond et le tour est joué ! La présence de la pouzzolane dans le sol que vous utilisez permet à la fois de drainer ce dernier et d’assurer le même traitement pour les racines lorsqu’elles apparaîtront.

Photos : ytimg.com, lepotiblog.com

Merci de partager si l'article vous a plu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *