Comment élaguer efficacement un arbre en hauteur ?

Vous souhaitez élaguer un arbre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Gazon-Magique vous guide dans cette mission assez complexe et dangereuse pour les particuliers. L’élagage permet de couper les branches d’un arbre afin de le sécuriser, le former ou le pérenniser. En effet, l’objectif de ce travail peut être divers : modifier la forme esthétique de l’arbre, alléger sa ramure, réduire son envergure, etc. Découvrez dans cet article les principales étapes à connaître afin de réussir au mieux l’élagage d’un arbre. Avant tout chose, sachez que le travail d’élagage demande du temps, de la patience et de l’énergie.

Choisissez la bonne période

Choisir la bonne saison pour élaguer son arbre est primordial pour que les blessures guérissent rapidement. Selon la nature des arbres, l’élagage peut être réalisé à n’importe quelle période de l’année. Néanmoins, les professionnels du jardinage recommandent vivement d’effectuer cette mission lors de deux périodes distinctes :

  • Soit en automne après la chute des feuilles et avant les gelées car les arbres sont en repos.

  • Soit en fin de printemps et en début d’été puisque la cicatrisation est meilleure et plus rapide à cette période de l’année.

Au contraire, évitez d’élaguer début printemps, lors de la montée de sève, car cela risquerait d’entraîner des écoulements très importants.

Ensuite, en fonction de la variété, de l’arborescence et de la croissance de l’arbre, la fréquence d’élagage varie. Certains arbres peuvent être coupés tous les deux ans, alors que d’autres tous les 5 à 10 ans.

Achetez ou louez le bon matériel

Pour réussir efficacement à élaguer son arbre, il est important d’opter pour des outils et des machines adéquats à la mission. Tout d’abord, pour atteindre une certaine hauteur de l’arbre, vous pouvez soit choisir un escabeau soit une nacelle élévatrice. Selon votre environnement, la location d’une nacelle vous permettra d’élaguer de manière sécurisée tout en parvenant à une hauteur importante. En effet, ces machines sont équipées d’une barrière qui permet de limiter les risques de chutes et de basculement et peuvent être raccordées à un harnais.

Certains outils de coupe sont également importants pour mener à bien à cette mission. En fonction de l’épaisseur des branches, l’achat d’un sécateur, d’une scie à élaguer, d’un ébrancheur ou encore d’une tronçonneuse se montre indispensable afin d’élaguer efficacement un arbre.

Enfin, le port d’équipements de protection individuelle, notamment du casque, des gants de protection, de chaussures de sécurité ainsi que de lunettes de protection est fortement conseillé.

Coupez de manière nette et précise

Après avoir déterminé les parties et les branches à couper, veillez à bien sécuriser l’environnement de votre travail pour éviter tout risque d’accident. Une fois cette tâche réalisée, vous pouvez commencer réellement votre travail d’élagage :

  • Coupez, dans un premier temps, les gourmands et les rejets qui sont sur le tronc ou à proximité.

  • Repérez les branches mortes, branches dangereuses et taillez sous le bois mort.

  • Attachez les plus grosses branches afin de guider leur chute.

  • Coupez les branches toujours de travers afin d’éliminer l’eau de la pluie.

  • Élaguez les branches à quelques centimètres du tronc pour que vous puissiez par la suite couper avec précision afin d’enlever le talon.

  • Taillez les branches avant un bourgeon placées vers l’extérieur pour guider sa future pousse.

Une fois l’élagage fini, il est primordial de laisser l’arbre cicatrisé. Pour l’aider à rester solide et lutter contre toute maladie, appliquez du mastic sur les zones coupées.

Enfin, désinfectez vos outils que vous avez utilisés afin d’éviter de contaminer d’autres arbres.

En cas de besoin, vous pouvez faire appel à une entreprise de jardinage ou d’élagage pour que votre arbre soit taillé correctement.

Merci de partager si l'article vous a plu 🙂